Abyssee

Description

Abyssee est un projet de fin d’étude réalisé dans le cadre de mon DSAA en design graphique. Il fait suite à mon Mémoire sur « La dramaturgie de l’espace en réalité virtuelle ».

Année

2017

Le milieu sous-marin regorge de nombreuses caractéristiques offrant un cadre intéressant pour la réalité virtuelle. L’immensité et la profondeur abyssale des océans présentent un lieu mal connu appelant à l’imaginaire. La profondeur des océans n’est pas à la portée du premier venu. Mais que se passe-t-il dans l’inconnu ?

La réalité virtuelle offre un point d’entrée sur un espace inaccessible et insaisissable. Seulement 10% des abysses ont été découverts par l’Homme à ce jour. Les profondeurs sous-marines constituent un vaste monde étrange et mystérieux.

Dans ces expériences, nous nous intéressons aux abysses mais plus particulièrement au phénomène de la bioluminescence et de la biofluorescence. Les espèces animales habitant à plusieurs kilomètres de profondeur sont dotées de propriétés bioluminescentes, c’est-à-dire qu’elles peuvent émettre leur propre source de lumière grâce à des organes nommés photophore.

Cette capacité leur permet de se repérer, de communiquer ou encore de chasser dans les profondeurs. La lumière est essentielle pour la survie de ces animaux vivants dans une obscurité totale.

Différents phénomènes lumineux sont à observer chez les animaux bioluminescents, certains s’apparentant à des fusées, des explosions ou encore des fumées lumineuses. Certaines espèces vont clignoter, étinceler, ou d’autres vont se contenter de luire.

Le projet est en phase expérimentale, il continue à se développer et à se construire. Il est à considérer comme une base de création.

>télécharger le prototype de l’application .apk

*Uniquement disponible sur android

Réalité Virtuelle

Trois expériences en réalité virtuelle vous sont présentées ci-dessous. Vous pouvez les essayer en téléchargeant l’application Android ici.

L’application a été présentée au festival I LOVE TRANSMEDIA en octobre 2017.

Expérience 1 – Repéres d’espace

Dans les profondeurs abyssales, l’obscurité est totale. Les seuls repères misent à la disposition de l’explorateur sont les lumières émises par les espèces bioluminescentes. Lorsque l’expérience en réalité virtuelle débute, le sol est défini grâce aux particules de lumières. L’espace semble stable. Après quelques instants, les points s’animent et se dispersent, faisant disparaître les repères du sol. L’espace se déconstruit sous les yeux du spectateur qui perd ses repères.

Prototype en vidéo

Expérience 2 – Espace mouvant

Tout comme l’expérience précédente, le spectateur commence dans une obscurité totale. Deux méduses bioluminescentes sont placées autour de lui. En interagissant avec elle, le spectateur se dote d’une nouvelle vision. En effet, les espèces vivant en milieu aquatique sont parfois capables de percevoir les infrarouges et les ultraviolets, elles peuvent ainsi se repérer dans l’obscurité et détecter leurs congénères. L’espace se remplit d’une vie, qui était invisible à l’origine. Les êtres vivants s’activent autour du spectateur.

Après quelques secondes, la lumière s’éteint laissant de nouveau le spectateur dans l’obscurité totale. Nous avons perdu notre vision en infrarouge et ultraviolet. Le spectateur ne voit plus les espèces s’agiter autour de lui, mais il les sait présentes.

Prototype en vidéo

Expérience 3 – Ballet abyssal

Dans cette expérience, du son spatialisé est utilisé. Ces sons ont été enregistrés dans les abysses par une équipe de scientifique (sons accessibles ici). En milieu aquatique, les sons circulent beaucoup plus facilement et beaucoup plus loin. Ainsi, il devient difficile de les rattacher à un espace géographique précis. Cette expérience en réalité virtuelle joue sur l’imaginaire, sur la provenance des sons qui est impossible à déterminer.

écouter un exemple de son

L’obscurité est totale, le spectateur entend des sons spatialisés lui permettant de percevoir dans l’espace les différentes espèces.

Parfois, celles-ci vont émettre de la lumière permettant d’illustrer visuellement le son et l’animal. Les sons utilisés ne correspondent pas forcément à l’animal et à sa trace lumineuse, ni à un animal d’ailleurs. Une grande liberté scientifique a été prise sur cette expérience en réalité virtuelle.

Protype en vidéo

Réalité augmentée

Cette installation est composée d’une webcam, d’un écran et de quelques éléments imprimés (servant de traqueur). La webcam placée en hauteur permet de récupérer la position des éléments imprimés, une application développée sur Unity vient les identifier. Une projection virtuelle se superpose au réel au travers de l’écran. Une carte topographique représentant les reliefs sous-marins sert de base à la projection.

Deux cartes à jouer sont disponibles, l’une permet de placer de la nourriture pour attirer les différentes espèces et l’autre permet d’émettre une lumière ultraviolette pour faire apparaitre les espèces tapies dans l’ombre. Le but de cette expérience en réalité augmentée est d’interagir directement sur le micro-environnement en expérimentant l’espace.

Prototype vidéo

Site internet promotionnel

Ce site internet expérientiel illustre différents comportants d’espèce abyssale. Elles utilisent l’émission de lumière pour communiquer, se repérer ou encore chasser. L’utilisateur doit scroller pour découvrir les abysses, il endure l’espace au travers du défilement de la molette de sa souris.

Différentes actions lui sont demandées pour observer l’écosystème abyssal.

Prototype video

Compétences

Pour continuer à développer le projet, des nouvelles collaborations sont nécessaires. Par exemple des données fiables qui peuvent être fournies par des océanographes ou encore une collaboration avec des développeurs spécialisés en intelligence artificielle permettant d’élaborer un écosystème autonome et fiable.

Unity 3D
Autodesk maya
After Effect
Illustrator